... Crussol ( Ardèche ) ...

Publié le par Erato :0059:

 

Pour la carte de France des paysages que vous retrouverez à partir de dimanche chez Canelle

 

 

 

Hier, je me suis promenée dans le massif de Crussol . Le soleil m'avait incitée à sortir ,une brume légère voilait l'atmosphère , le ciel était bleu mais.......... un petit vent glacial paralysait toute expression!

J'ai été étonnée que la nature s'en soucie peu et offre au randonneur des arbres magnifiquement fleuris.

 

 

 

 

18-janv.-2012---Crussol-013a.jpg

 

 

 

 

 

 

Le massif de la Montagne de Crussol est constitué de couches géologiques d’origine sédimentaire superposées de façon très régulière et que l’on qualifie de série.

  

De part sa capacité à emmagasiner la chaleur, le calcaire permet l’implantation d'espèces végétales et animales méditerranéennes malgré la latitude assez élevée. La végétation est constituée pour moitié de pelouse sèche et pour autre moitié de chênaie verte, landes sur marnes, falaises, éboulis sur calcaire et même de chênaie pubescente en faible proportion.

  

C’est une petite montagne étirée sur trois kilomètres du Nord au Sud. Elle

représente une ligne de crêtes assez régulière dont l’altitude passe progressivement de 306 à 406 mètres. Dans la direction Est-Ouest, elle apparaît d’abord comme un massif dissymétrique : vers l’Est, une haute falaise calcaire, surplombant des éboulis, domine la région valentinoise, tandis que vers l’Ouest, la pente s’abaisse moins brutalement jusqu'au Mialan, affluent du Rhône.

 

La Montagne de Crussol est un petit massif anticlinal se resserrant vers le Sud.
Elle est formée exclusivement de roches sédimentaires et offre une belle série de calcaire jurassique.
Le soubassement des grès triasiques (Keuper) n’affleurent que dans la partie méridionale du versant oriental ; quant au socle granitique, il a été mis à nu par l’érosion sous le Château de Beauregard.


 

La Montagne de Crussol offre aux végétaux des conditions climatiques variées et contrastées qui, ajoutées aux conditions édaphiques, se traduisent par une grande diversité de la végétation . 

 

 

 

 

 

 18-janv.-2012---Crussol-005a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

Sentinelle, dressée sur un éperon rocheux, dominant la plaine rhodanienne, la forteresse de Crussol contrôlait une voie de communication, très fréquentée, depuis la plus haute antiquité.

Au Xème siècle, les invasions normandes, les raids de pillage des

  

sarrasins contraignent les seigneurs à construire des maisons fortes, pour défendre leurs terres et protéger leurs populations…
La France se couvre alors de forteresses féodales.

C'est à cette époque qu'une première fortification est édifiée à Crussol, site défensif de grande qualité ; au début probablement donjon en bois et palissade mêlant pierre sèche et bois.
Une première mention de l'existence d'un château à Crussol apparaît dans une charte du Cartulaire de l'abbaye de Saint-Chaffre en 936.

 

Le château sous son aspect actuel est l'œuvre de Gérard BASTET (Vassal lointain du Comte de Toulouse), nouveau maître de Crussol en 1110 .

 

Il commença la construction, achevée par son fils, d'un impressionnant château fort, la montagne calcaire fournissant blocs de pierre et chaux en abondance. Aménagements et embellissements se poursuivirent jusqu'au XIVème siècle. La forteresse s'étend sur une superficie de plus de 3  

 

hectares, protégée par une enceinte de 800 mètres, constituée d'un rempart crénelé d'une hauteur moyenne de 8 mètres.

 

La défense était assurée grâce à un ouvrage en bois appelé hourd (galerie installée devant les créneaux munis d'ouvertures dans la paroi verticale et dans le plancher). Les trous d'appui des hourds sont parfois visibles sur la muraille.



Au XVIème siècle, lors des guerres de religion, Crussol, position stratégique,

 

fut occupé tour à tour par les Catholiques et les Protestants. Probablement victime d'incendie, le château fut laissé à l'abandon. Alors les outrages du temps et l'ingratitude des hommes provoquèrent une lente et inexorable dégradation. 

 

 

 

18-janv.-2012---Crussol-077a.jpg

 

 

 

 

 

 

18-janv.-2012---Crussol-075a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

18-janv.-2012---Crussol-073a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

18-janv.-2012---Crussol-026a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

18-janv.-2012---Crussol-031a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

18-janv.-2012---Crussol-037a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 18-janv.-2012---Crussol-070a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

1227406571yic7zDA.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

CRUSSOL3.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CRUSSOL1.jpg

 

 

 

 

Le Château de Beauregard : bâti vers 1652 par le bailli de Crussol, transformé en prison d'État, vers 1825,  a servi de cave pour inaugurer la méthode de champagnisation du vin de Saint-Péray. Il est actuellement la propriété d'une association.

 

 

 

 

 

18-janv.-2012---Crussol-019a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

18-janv.-2012---Crussol-029a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

18-janv.-2012---Crussol-028a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

18-janv.-2012---Crussol-072a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

18-janv.-2012---Crussol-032.JPG 

 

clic sur la photo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour les amoureux des orchidées :

 

http://album-photo.geo.fr/ap/album/6463/

 

 

 

 

 

 

 

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Publié dans JEUX - THEMES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

francoise 22/01/2012 22:14


merci pour cette decouverte et ce lieu enchanteur, belle participation à la carte, bonne soirée Françoise

nicolenini 22/01/2012 20:50


c'est la première fois que je vois un reportage sur un thème que j'avais choisi, mais tu as bien mieux traité le sujet, bonne soirée

Sylvie 22/01/2012 18:26


Une bien jolie balade dans des lieux inconnus pour moi.


Toujours étonnant de voir des constructions, des ruines sur des hauteurs comme là !


Bisous et bonne fin de journée.

senga 22/01/2012 18:21


Encore une magnifique promenade ! Les photos de fleurs sont bien en ce moment? La nature est à ce point en avance ? Il est vrai que je viens de voir des mimosas fleuris ...La photo d'anémone en
début de blog est magnifique aussi !A bientôt Andrée


Senga

Agnès 22/01/2012 17:54


Une balade très enrichissante et très plaisante. Merci à toi et bonne fin de dimanche