... Envol ... Destination " ailleurs " ...

Publié le par Erato :0059:

 

L'eau bondit sur les cailloux

 

Le Mistral se déchaîne

 

Les graines se détachent des capsules ouvertes

 

S' envolent , font larmoyer le regard ...

 

 

 

 

 

 

 

8mai2012---promenade-158a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

8mai2012---promenade-159a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

8mai2012---promenade-152b.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

8mai2012---promenade-153a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

8mai2012---promenade-154a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

8mai2012---promenade-150a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

8mai2012---promenade-151a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

8mai2012---promenade-148a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

8mai2012---promenade-149a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

8mai2012---promenade-162a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

8mai2012---promenade-165a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

8mai2012---promenade-166a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans la mythologie grecque, le peuplier était noir. Hercule portait une guirlande de feuille de peuplier dans son combat contre Cerbère, le gardien de l'Enfer. La sueur qui perla du front du demi-dieu changea la couleur du feuillage qui devint blanc et le resta.


La nymphe Leuké, fille de l'Océan, était convoitée par Hadès. Elle lui échappa en se métamorphosant en Peuplier blanc, qui fut considéré dès lors comme arbre de la résurrection. A la mort de la nymphe, Hadès planta des peupliers blancs en son royaume, les Champs-Élysées.

 

 Les Héliades, soeurs de Phaéton, se sont métamorphosées, pour pleurer leur frère tombé dans le Pô, en Peupliers noirs : cette fois, le Peuplier noir est l'arbre de la mort (il remplace l'if).

 

 Dans la mythologie romaine, Leuké est assimilée à Perséphone, qui passe 3 mois par an en Enfer et 9 mois sur terre. On retrouve donc cette notion de mort et résurrection.

Il était une tradition de planter des peupliers, à défaut de cyprès, dans les cimetières.

 

 Le peuplier était un des arbres (avec l'aulne et l'orme) qui servait à fabriquer des gibets.

 

 Lors des journées de 1830 et 1848, en France, le Peuplier a été planté en grandes cérémonies, comme "arbre de la liberté". Son nom latin, populus, en fit l'ambassadeur du "peuple".

 

 

 

 

 

 

 

 

                              .... Bonne  semaine ....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Publié dans NATURE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

chemindetables 15/05/2012 11:02


merci à toi de cette jolie balade au fil de l'eau


bisous


patricia

Maria Dora 14/05/2012 21:15


De trés belles photos , je croyais que le peuplier était blanc  je ne savais pas qu'il y en avait des noirs , interessant article , bonne soirée Andrée , gros bisous !

bruno 14/05/2012 18:37


Attention aux allergies avec toutes ces "moumounes"

Latil 14/05/2012 18:17


Certainement des peupliers ont été plantés pour commémorer des événements mais il y a eut aussi beaucoup de platanes sur les places publiques , mais c était en l honneur de la révolution de 89.(
l arbre de la liberté)


Bonne soirée Latil


 

Plume 14/05/2012 14:30


J'ignorais la mythologie du peuplier ... tes connaissances donnent une grande teneur à tes partages .


Avec le vent les pollens nous agressent et les bourres envahissent la maison, mais sont du plus bel effet sur les feuillages !


Bisous Erato, bonne semaine !


Plume .