... Le froid ...

Publié le par Erato :0059:

 

Ce matin,
Il y avait
Des milliers
De diamants
Dans les champs.

Les gens ont dit :
“C’est la gelée.”

Mais moi
Je sais bien
Que c’est la lune
Qui a fait craquer
Tous ses colliers.

 

                        Anne-Marie Chapouton

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

001a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

003a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

005a-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

006a-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

Les feuilles se recroquevillent sous la morsure du froid ...... 

 

 

 

... " Se recroqueviller ...
Mot composé de croc et de vrille.
Un croc est un mot germanique qui signifie "Instrument muni d'une ou de plusieurs tiges pointues et recourbées servant à suspendre quelque chose" .
Quant à vrille, ce mot est d'origine latine viticula, "vrille de la vigne".


Cela donne un ensemble très imagé et l'on peut sans peine se représenter un genre de pauvre crochet, tout sec, recourbé et tordu... "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

008a-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

009a-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

010a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

011a-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

013a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

015a.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le soir, au coin du feu, j’ai pensé bien des fois
A la mort d’un oiseau, quelque part, dans les bois.
Pendant les tristes jours de l’hiver monotone,
Les pauvres nids déserts, les nids qu’on abandonne,
Se balancent au vent sur le ciel gris de fer.
Oh ! comme les oiseaux doivent mourir l’hiver !
Pourtant, lorsque viendra le temps des violettes,
Nous ne trouverons pas leurs délicats squelettes
Dans le gazon d’avril où nous irons courir.
Est-ce que les oiseaux se cachent pour mourir ?

 

 

                                         François Coppée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Publié dans GIVRE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Xavier 07/01/2013 11:22


Cela fait de magnifiques phots.


Merci pour ce jolie texte que je ne connaissais pas. @ plus 

kas 06/01/2013 16:00


un bien joli mot en effet


comme ils sont riches nos mots !

rosinda59 06/01/2013 13:11


tes photos sont féériques. Noël n'est pas fini : c'est chaque jour qu'il apparait sous des formes différentes et change notre regard sur le monde et les gens.


J'ai adoré cette poésie d'Anne Marie Chapouton...


Merci de nous faire rêver les yeux grand ouvert et le coeur prêt à recevoir ces émotions.


Bisous


régine 

marine D:0019: 06/01/2013 10:33


J'ai toujours adoré ce poème et pensé aux oiseaux lorsqu'il fait très froid,i ci doux et cotoneux en ce moment et humide !


Jolies photos de givre chez toi 


En ce qui concerne la chaîne pour ton amie j'ai décidé une fois pour toutes de ne pas faire de chaines  mais le  coeur, y est, j'ai été opérée moi aussi,je connais ... et l'angoisse
ensuite, alors mon coeur y est, mais je préfère un mot perso, une fleur, c'est tout, tu comprendras !


Bisous

Aude Terrienne :0010: :0091: 06/01/2013 09:32


Pour répondre au dernier poème, les oiseaux morts sont vite dévorés par les autres animaux de la chaîne alimentaire.


Recroqueviller... le froid me fait littéralement mal partout, je préfère, contrairement à la grande majorité des gens le mouillé au froid. 


Tes photos me permettent de jouir du spectacle offert par le froid sans sortir de chez moi, merci !!!!!!!!!!!!